Vélo électrique

Il y a quelques caractéristiques qui différencient les vélos conventionnels des vélos électriques. Ce sont ces différences qui peuvent beaucoup jouer dans le choix d’un porte-vélo. Afin de ne pas se tromper, voici quelques points essentiels à considérer au moment d’acquérir un porte-vélo adapté à un vélo électrique.

Prendre en compte la compatibilité avec la voiture

Il faut savoir qu’avant de prendre un modèle de porte-vélo en particulier, il faut déterminer si la voiture du cycliste peut effectivement le recevoir. Il est donc préférable, soit de prendre un modèle standard qui passe partout, soit de se renseigner auprès d’un professionnel pour éviter les erreurs. Néanmoins, ce genre d’information peut facilement être accessible à tous grâce aux notices ou aux fiches de chaque produit.

Prendre en considération le poids total de l’installation

Comme il a été mentionné en introduction, il y a des différences entre vélos normaux et vélos électriques. C’est notamment au niveau du poids que ça se joue. Avant d’effectuer l’achat d’un porte-vélo, il est essentiel de connaître la charge maximale supportée par la voiture déjà, et le poids du vélo ainsi que le poids du matériel de transport lui-même, pour éviter tout excès. Des modèles sont conçus pour deux vélos normaux. C’est alors sûr qu’ils pourront prendre en charge un vélo électrique.

Il faut noter que, muni d’un moteur alimenté par une batterie, ce dernier possède vraiment beaucoup d’avantages. Déjà, grâce à l’assistance au pédalage, le cycliste peut parcourir des distances plus importantes sans pour autant négliger tout effort physique. En acquérir un sur velo-electrique.biz !

Ne pas oublier les diverses réglementations et obligations

Bien sûr, si un modèle est mis sur le commerce, c’est qu’il respecte les normes mises en place. Mais il va falloir quand même s’en assurer sous peine de se faire sanctionner. Il faut savoir que, selon le territoire où le véhicule roule, il peut exister des règles qui régissent l’utilisation des porte-vélos. En général, il est possible d’anticiper, car il s’agit surtout de deux règles importantes.

La première est celle concernant la plaque d’immatriculation. Comme une voiture doit toujours être identifiable, sa plaque d’immatriculation doit obligatoirement être visible. Il faut alors opter pour un modèle de porte-vélo avec un compartiment prévu pour une deuxième plaque dans le cas où la principale ne serait pas visible.

En outre, il y a aussi les feux de signalisation. Clignotants et feux de stop ne doivent également en aucun cas faire l’objet d’obstruction. C’est évidemment à prendre en compte au moment de faire l’achat de son porte-vélo, surtout s’il se situe à l’arrière, rattaché au coffre.

Bref, il faut faire attention lorsqu’il s’agit de choisir un porte-vélo pour son VAE. Certains critères et paramètres sont à prendre en compte, notamment ceux cités ci-dessus. En cas de doute, toujours faire des recherches approfondies.